One Response for this post

  1. CoLibre Web
    | |

    Pas sûr que l’on puisse dire que des sites qui vivent essentiellement de la pub soient des sites libres.
    Mais en revanche, ça pose quand même sérieusement la question de la neutralité des fournisseurs d’accès. Free aurait d’abord pu s’adresser à ses internautes (qui entre nous sont les seuls affectés par sa décision) en leur demandant leur soutien volontaire en cochant une case genre “en soutien à la demande légitime de mon opérateur de partager les ressources publicitaires générés par le traffic internet qu’il achemine vers les utilisateurs, je souhaite activer la fonctionnalité “pub free”.

    Reply

Leave a Reply

Name
Name*
Email
Email *
Website
Website

quinze − dix =