Au coeur du brassage de la CoLiBibine

2
Au coeur du brassage de la CoLiBibine

IMG_6584Dimanche 21 février… Heureux jour du premier brassage école de la licence CoLibre. Depuis plusieurs années on en parle, c’était peut-être devenu un rêve illusoire ou même, pour certain, un mythe… Mais voila que ce projet de bière, n’est plus qu’un projet mais une réalité portant le nom de CoLiBibine!

Peut-être que certains auront du mal à croire que cela se réalise enfin. Peut-être que la nouvelle est tellement importante qu’il est difficile de prendre conscience de la vérité de celle-ci. Alors pour ceux qui ont du mal à y croire, pour ceux qui demandent des preuves, ou même ceux qui veulent suivre d’un peu plus près le développement de notre CoLibibine, je vous ai préparé quelques photos de notre brassage. Que vous puissiez suivre cette bière de la préparation jusqu’à sa dégustation.

Voici noIMG_6561tre mélange de malts concassés enfermé dans sa chaussette, en train de faire trempette dans l’eau. Nous surveillons très attentivement sa température!

 

 

 

 

IMG_6562

La température étant atteinte, le temps prévu étant écoulé, il est maintenant l’heure d’enlever notre malt qui a libéré son goût, sa couleur et son sucre. On le laisse un peu s’égoutter, il ne faudrait pas qu’on perde trop de notre future bière! Sans le presser non plus, pour éviter de se retrouver avec un brassin amidonné digne d’une eau de cuisson pour spaghettis !

 

 

 

IMG_6564

Pendant ce temps là, nous désinfectons le fut qui va contenir le brassin ainsi que le matériel dont nous avons besoin pour brasser. Lavage au chlore et rinçage à la douche (ceux qui connaissent doivent savoir qu’on a ici le meilleur moment…;o) Bien que ça soit un peu plus drôle lors de la mise en bouteille…).

 

 

 

IMG_6560

 

 

Présentation du malt… Nous avons de l’extrait de Malt clair et ambré. Et à côté dans la chaussette? Du Malt Turbo Munich, s’il est dans sa chaussette c’est parce qu’il est en grain! Bien sûr, si vous avez suivi, vous aurez compris que laditte chaussette a déjà trempé dans le moût, les vices de la chronologie faisant que.

 

 

 

IMG_6566

Voici les différents extraits de malt mis sur le feu. Vous repérerez notre chaussette, et les extraits sont dissous dans l’eau houblonnée. On laisse le temps au malt de se dissoudre, pendant ce temps on goûte les bières locales…

 

 

IMG_6567

 

Deux ou trois bière après, le temps est venu d’enlever le houblon et de bien le presser pour extraire un maximum de son gout. Notre brassin a pris une autre couleur (peut-être pas trop visible sur cette photo, mais pas de soucis, d’autres vont suivre!!)

 

 

 

IMG_6568

Et on complète le fut, avec de l’eau! Nous avons donc ici, notre fameux fut désinfecté avec amour et chlore, notre brassin (regardez cette couleur ambrée!!). Comme quoi, ce n’est pas une légende, la bière contient 90% d’eau!!

 

 

 

 

IMG_6570

 

Mais ce n’est pas fini!!! Dans ce verre, nous avons de la levure avec de l’eau et un peu de sucre. L’idée est de laisser travailler les levures, pendant que nous nous détendons après ce dur moment de travail…

 

 

 

IMG_6572

 

Les levures ont bien travaillé! Caro contente!!

 

 

 

 

 

IMG_6577

On les donc dépose dans le brassin, dans lequel elles vont d’ailleurs continuer de travailler pour permettre une fermentation.

 

 

 

 

 

IMG_6578

Et voici notre brassin!!!! Avec une petite couverture pour ne pas qu’il prenne froid (il a aussi le droit au chauffage au sol…) et notre barboteur qui dépasse, permettant à l’air de s’échapper! Je suis passée le voir 4 jours après le brassage, promis il va bien! Son « glougloutement » permanent est un signe de bonne santé!

 

 

 

Et maintenant, il n’y a plus qu’à attendre dimanche prochain, pour la suite de l’histoire!!!

 

Note de Caro : J’ai ajouté une dernière fois du houblon il y a quatre jours, directement dans le fût de manière à avoir un arôme plus frais et plus riche (ce qu’on appelle le Dry Hop, ou houblonnage à cru). Les levures ont très bien travaillé, la bière est stable ! L’embouteillage va pouvoir se faire dans de bonnes conditions ! =D

2 Responses for this post

  1. Valentin BERTRAND
    Valentin BERTRAND
    | |

    J’ai hâte de goûter ça !

    Reply

Leave a Reply

Name
Name*
Email
Email *
Website
Website

vingt + treize =