Comment choisir un site de financement participatif ?

Vous portez un projet et vous cherchez des financements ? Le financement participatif peut être une solution. Mais avant de se lancer dans l’aventure, il faut savoir où la tenter. Les plateformes en ligne se multiplient et il n’est pas toujours évident d’en choisir une plutôt qu’une autre.

Multiplicité des plateformes en ligne

Le financement participatif (crowdfunding en anglais) peut se faire sous forme de dons, de prêts ou d’investissements. Nous allons nous intéresser plus spécifiquement au premier type. Les collectes de dons via un financement participatif peuvent être autant une finance principale qu’une finance complémentaire d’un projet. Tous les secteurs peuvent être touchés (social, humanitaire, médical, préservation du patrimoine, économique …) et les projets peuvent être autant personnels que soutenus par une association, une collectivité publique ou toute sorte de collectif.

Face à cette diversité de demandes, certains sites restent généralistes (Ulule, KissKissBankBank, Fundly) tandis que d’autres sont spécialisés. GlobalGiving ou MyLocal Project pour la solidarité internationale. HelloAsso, JustGiving ou Tudigo sont portés sur les projets associatifs ou locaux. Babyloan est exclusivement pour les microcrédits solidaires. BlueBees pour l’agroalimentation durable ou Humaid pour les personnes en situation de handicap.

Quels critères utiliser pour choisir un site de crowdfunding ?

Face à cette multiplicité des plateformes qui s’offrent à nous, on peut vite se perdre et ne pas savoir laquelle choisir. Le fait de trier par type de projet à financer en évince beaucoup. Pour faire un choix final, un des moyens les plus simples est de réaliser un comparatif. Les sites de financement participatif se distinguent par de nombreux critères que l’on peut trouver dans leurs FAQ.

Point de rupture le plus important, la somme obtenue à la fin de la campagne. Une grande partie des plateformes oblige à atteindre la somme fixée lors de la campagne. Si 100 % du montant n’est pas réuni, vous ne touchez rien ! Heureusement, certains demandent une somme minimale peu élevée voire nulle.

D’autres critères peuvent varier, certaines plateformes touchent une commission de 8 % du total de la collecte, ont une somme maximale atteignable ou limitent le nombres de jours maximum de la collecte.

Heureusement, certains critères sont communs à quasiment toutes les plateformes. Possibilité d’avoir des contreparties au don, présence de paliers de dons et de don libre, détails des dons et accompagnement par l’équipe du site.

L’exemple de la licence Colibre

Le financement participatif est présent partout, même en licence Colibre. On note cette année deux projets auxquels participent les étudiants de la licence : la ColiBibine et les Journées du Logiciel Libre.

La ColiBibine est un projet 100 % made in Colibre qui a pour objectif de fabriquer une bière artisanale libre depuis 2016. Alors si vous avez envie de soutenir une initiative étudiante c’est ici que ça se passe !

Les Journées du Logiciel Libre est un événement incontournable de l’univers libre en région lyonnaise. Quatre étudiants de la promo Colibre 2018 font partie des organisateurs. Vous pouvez contribuer à la réussite de leur travail ici.

Ces deux projets utilisent la plateforme de dons HelloAsso. Pourquoi ? Parce qu’elle fait partie des plateformes éthiques, propose un versement mensuel et ne touche aucune commission.