Contribuer à un logiciel libre : oui mais comment ?

Lorsque l’on découvre le logiciel libre, on peut faire face à certaines surprises. Des fonctionnalités manquantes, une interface compliquée à utiliser, des difficultés à comprendre le logiciel. La bonne nouvelle est que nous avons accès au code source. Nous pouvons donc modifier le logiciel et soumettre ces modifications à ses créateurs.

Cependant, dès qu’on pense à la modification d’un logiciel libre, on s’imagine directement des pages de lignes entières de code à modifier. Si on excelle dans la programmation informatique, le problème est résolu. Quand on ne comprend pas vraiment ces langages, on peut penser que contribuer à l’amélioration d’un logiciel libre est bien trop compliqué. Nous oublions souvent qu’un logiciel est bien plus que du code.

Comment contribuer à la création ou à l’évolution des logiciels libres ?

Tout d’abord, on peut contribuer par du code si c’est notre domaine de prédilection. Cependant, si on a une âme d’infographiste, on peut également créer le logo du logiciel ou en faire une refonte. Il est également possible de travailler sur les dispositifs de communication du logiciel, qui sont, bien souvent, trop rares. La traduction est un point souvent oublié dans la contribution des logiciels libres, et pourtant, c’est une demande récurrente de la part tant des utilisateurs que des créateurs.

Où trouve-t-on le code source des logiciels ?

Il est possible de le trouver sur la plateforme Github, ou encore sur Gitlab. Ce sont les plateformes les plus populaires où l’on trouve les fichiers de développements des logiciels libres et/ou open source. Pour en savoir plus, je vous invite à lire les articles postés récemment sur le sujet : github : un succès étonnant et GitLab vs Github : un dilemme pour les développeurs.


Si vous lancer dans votre première contribution sans aucune aide vous effraie, il est toujours possible de se rendre à des contrib’Ateliers. Ce sont des événements réunissant des personnes qui souhaitent contribuer aux logiciels libres. Organisés par Framasoft, il est possible d’assister au contrib’Atliers à Lyon, Nantes, Grenoble, Paris, Toulouse, Tours. Plus d’informations sont disponibles ici.

Vous avez désormais toutes les informations à votre disposition pour contribuer à un logiciel libre. Désormais, il suffit simplement de sauter le pas !