Coup d’essai d’un atelier Kanboard signé Colib’Stand

Samedi dernier, le Campus du Libre s’installait pour une seconde édition à la bibliothèque de l’INSA de Lyon. Parmi les nombreux acteurs présents pour ouvrir les portes du monde du Libre aux initiés comme aux novices, notre Colib’Stand était au rendez-vous. Cet évènement placé sous le signe du partage fut l’occasion de tester un nouvel atelier numérique autour du logiciel Kanboard ; retour sur cette expérience.

Le Campus de Libre crée, le temps d’une journée, un lieu d’échanges et de rencontres sur le thème des logiciels libres tant au niveau éthique que pratique. Quelques temps avant le jour J, nous avons eu l’idée de proposer aux visiteurs un atelier dans le même esprit que ceux que nous animons régulièrement à la MJC de Montchat et à la MPT des Rancy. À chaque fois, un petit groupe de colibriens présente un logiciel libre avec des tutos et des activités à un public intéressé. Je me suis donc chargée de concevoir une démonstration sur le logiciel Kanboard.

Sans nécessité d’inscription et ouvert à tous, cet atelier n’était pas prévu dans le programme du Campus du Libre ; le défi était d’autant plus grand dans l’ignorance de trouver des visiteurs prêts à participer. Une annonce sur l’écran de notre ordinateur au stand Colibre plus tard, et deux jeunes hommes se sont montrés curieux d’en apprendre davantage sur Kanboard. Première surprise, c’est avec Framaboard que j’ai construit ma démonstration ! Kanboard étant un logiciel de gestion de projet OpenSource qui nécessite un hébergement sur serveur, j’ai donc choisi de présenter son “jumeau” libre, une instance de Kanboard hébergée par Framasoft.

Si la rencontre était improvisée, j’avais pensé le déroulement de l’atelier à l’avance. Afin de pouvoir accompagner chacun et mettre en avant le potentiel collaboratif de Framaboard, j’ai prévu des comptes démo pour trois participants maximum et élaboré une fiche tutorielle/mémo récapitulant les manipulations que j’allais présenter. Dans l’idée que mon public puisse envisager l’utilisation de Kanboard dans un contexte quotidien, pas forcément professionnel, je proposais aux participants le projet « organiser un anniversaire » comme première approche du logiciel. Ce fut un moment agréable, rendu possible avec l’aide logistique de notre lieu d’accueil ; tous les trois installés dans une salle avec des ordinateurs, dédiée au travail en groupe, nous avons pu prendre le temps d’explorer Framaboard. Sa manière visuelle de montrer l’organisation du temps et des tâches ainsi que sa prise en main intuitive ont fait mouche auprès de ces deux nouveaux adeptes.

Sur le stand de Colibre, Vincent a proposé de son côté une présentation en démo de PrimTux (un Linux dédié à la pédagogie), tandis que Lucette et Eloane réalisaient des dessins sur Krita visibles en direct sur l’écran de l’ordinateur principal à notre table.

photo par Megane Zsk
Colib’Stand entre La Mouette et l’ALDIL.

Ces démarches ont su trouver leur public, et ce première démo d’initiation à Kanboard fut un essai transformé qui donne envie de développer le côté « atelier » de Colib’Stand. Pour ma part, j’ai hâte de réitérer l’expérience aux Journées du Logiciel Libre et au Salon Primevère, où le kakemono de Colibre sera posé derrière notre équipe toujours prête à échanger sur les pratiques de la communication avec les logiciels libres.

En savoir plus sur ces évènements :

JdLL : https://jdll.org/ – Salon Primevère : http://salonprimevere.org/

Les logiciels :

Framaboard / Kanboard : https://framaboard.org/https://kanboard.org/

PrimTux : https://primtux.fr/

Krita : https://krita.org/fr/