Les lieux alternatifs du quartier de la Guillotière

Le quartier de la Guillotière (La Guill pour les intimes) est un quartier historique de Lyon, situé majoritairement dans le 7ème arrondissement de la ville, avec une partie dans le 3ème arrondissement.
Ce quartier est réputé pour sa grande mixité sociale et culturelle. La Guillotière a connu nombre de vagues de migrations, tout d’abord la migration italienne durant le XIX° siècle, puis des vagues de migrations de populations originaires du Maghreb, de Turquie, d’Arménie et aussi d’Asie durant le XX° siècle. Aujourd’hui, l’immigration a ralenti et elle concerne principalement les populations d’Europe de l’Est.
Le quartier de la Guillotière est donc un quartier très populaire, qui a été réputé comme “dangereux” ou “malfamé” pendant bon nombre d’années.

Cependant, la Guillotière connaît un renouveau depuis une dizaine d’années. Comme on a pu l’observer pour le quartier de la Croix Rousse, la Guillotière a vu une partie de ses habitants changer peu à peu. Aujourd’hui, aux familles issues de l’immigration ou de classes sociales plutôt basses, c’est ajoutée une population de classe moyenne supérieure (certains disent que la Guill s’est Boboïsé) ainsi que d’étudiants (Université Lyon 2 et 3 sur les quais du Rhône).

Ce changement de population a entraîné l’apparition de lieux de rencontre alternatifs (comme on en trouve sur les pentes) aux fonctionnements différents de ceux que l’on connaissait. Ainsi, c’est de ces lieux que je souhaite vous parler.

Des lieux de rencontre festifs :

Ils s’appellent le Court Circuit, le Live Station DIY, la Fourmillière, De l’Autre Côté du Pont, ce sont des bars-restaurants dont les produits sont locaux, souvent bio, de bonne qualité et à des prix raisonnables (c’est sûr, ça coûte plus cher qu’un Kebab mais bon…). Ils sont aussi des lieux de rencontre très intéressants, ils accueillent souvent des assemblées générales d’associations, des évènements autour des modes de consommation alternatifs, des logiciels libres, des conférences gesticulées, des concerts.
Ces lieux sont souvent des SCOP, les employés possèdent une part du capital de l’entreprise, et les décisions se prennent en collectif. Lorsqu’on travaille dans un tel lieu, on s’y investit, on apporte nos connaissances et nos bonnes idées, et tout le monde en profite.

Voici quelques liens si vous souhaitez en apprendre plus ou vous y rendre (n’oubliez pas de me prévenir, je ne rate pas une occasion…) :

http://www.delautrecotedupont.net/
http://lafourmiliere-cafe.fr/
http://livestationdiy.com/
http://www.le-court-circuit.fr/

Des lieux de travail collaboratifs :

Ces dernières années, la Guillotière et le 7ème en général ont vu fleurir de nombreux espaces de co-working. Un espace de co-working est un lieu de travail pour des indépendants ne souhaitant pas travailler seul et qui souhaitent mettre en commun leurs investissements en matériel et location de locaux. Ces endroits sont souvent très modernes et offrent différents espaces pour travailler, rencontrer d’autres indépendants, se détendre, manger…
Je n’en connais pas tant à ce propos mais il m’a semblé intéressant de l’évoquer. Le lieu le plus connu est certainement La Cordée, qui existe dans plusieurs villes et dans plusieurs quartiers de Lyon: http://www.la-cordee.net/qui-sommes-nous/
Il existe aussi le Locaux Motiv’ est un tiers-lieu associatif se situant proche de la place Mazagran.
Dans le quartier Berthelot, il existe également un lieu appelé La Tour du Web, un espace de co-working centré autour du numérique. Il accueille donc des indépendants ou start-ups évoluant dans le domaine du Web ou du numérique en général.

N.B : certains lieux cités au-dessus accueillent aussi des travailleurs indépendants, tel que le Court Circuit (Le Bieristan et le CCO à Villeurbanne également).

 

Pour finir avec ces lieux, je vous invite à venir le dimanche 30 octobre à partir de 16h00 à la Fourmillière, où l’association Bagage’Rue (projet de bagagerie sociale à Lyon) organise sont « After afternoon », avec le groupe Wallace (avec le chanteur des Hurlements de Léo). Une occasion de tester un bar alternatif et de rencontrer tout plein de personnes formidables !