ICOM (U.LYON2) adhère à l’ADULLACT

BandeauADULLACTAprès un cheminement et une réflexion interne qui a pris le temps qu’il a fallu, l’Institut de la communication vient de recevoir le feu vert de l’université lyon2 pour adhérer à l’ADULLACT (Asssociation des Développeurs et Utilisateurs de Logiciels Libres dans l’Administration et les Collectivités Territoriales).

Pas toujours très simple pour un établissement public impliqué dans l’usage des logiciels libres d’apporter sa contribution sous d’autres formes que:

  • la contribution directe au développement de certains projets libres dans le cadre des activités des services informatiques, des labos et des enseignements,
  • la promotion plus ou moins engagée de l’utilisation des logiciels libres dans les pratiques numériques quotidiennes
  • la formation à leurs usages

Mais assez compliqué pour nos établissements de soutenir financièrement des projets communautaires. C’est dans cet optique, que l’Institut de la Communication   de l’université Lyon2 (où se déroule notre licence pro CoLibre) a voté une délibération pour adhérer à l’ADULLACT. Cette adhésion marque le soutien et ‘attachement du département  à encourager le développement d’un patrimoine numérique du service public. Concrètement plusieurs filières du département qui utilisent de manière conséquente les logiciels libres soutiennent directement et financièrement cette initiative. Nous tenons donc à remercier la filière Infographie et Multimédia (notamment le master Conception Intégration Multimédia), la filière Informatique Statistique, (masters DMKM-Lyon et IDSM-Kharkov), master Communication Sociale des Organisations privées et publiques (CSMIO), le master Communication Humanitaire et Solidarité, le master nouvelles Pratiques Journalistiques, et bien sûr la licence professionnelle CoLibre (Communication et Logiciels Libres) .

Plus qu’à encourager que d’autres composantes d’universités (et universités elles-mêmes) ainsi que d’autres établissements d’enseignement supérieur publics rejoignent l’Adullact pour que l’on retrouve dans la forge des développement partagés et profitables à tous.