Jeux vidéo: Des IA apprennent à conduire grâce à un programme open source

Aujourd’hui, des Intelligences Artificielles sont capables de défier et mettre au tapis les humains aux jeux vidéo. OpenAI est l’organisation qui va utiliser le gaming dans un unique but : améliorer les performances à la conduite des AI destinées aux voitures autonomes.

Tel est l’objectif du projet DeepDrive qui s’applique sur le célèbre jeu Grand Theft Auto V (GTA V pour intimes). Et désormais, l’initiative de l’OpenAI permet l’accessibilité du programme en open source.

OpenAI, l’association pour l’AI

OpenAI est association à but non lucrative créée en 2015 et portée par de grands business men américains (patrons de Tesla Motors et Linkedin en autres) dans l’unique idée d’accueillir le développement de l’intelligence artificielle et mettre au centre la sécurité de l’être humain.

L’organisation met alors un grand nombre d’outils open source donnant la possibilité aux développeurs intéressés de récupérer les codes pour exercer et améliorer les AI. Prenons l’exemple de UNIVERSE : lancée en décembre, la plateforme s’appuie sur des sites web et autres applications, en plus du jeu vidéo. L’AI va alors pouvoir se servir d’un ordinateur avec clavier et souris virtuels en analysant les images du jeu, ici GTA V.

N’importe qui dispose d’une copie du jeu peut faire travailler l’AI d’une voiture autonome en disposant d’un environnement virtuel 3D. Le jeu est tellement riche que l’AI peut alterner n’importe quel type de route avec 257 modèles de véhicules, 7 types de vélos et 14 configurations météorologiques proposés. Des milliers de scénarios sont alors possibles. Le système offre en plus l’avantage d’analyser le comportement de l’AI et sa prise de décision sur les divers évènements majeurs et accidents afin de corriger les bugs de celle-ci.

Un grand pas pour la voiture autonome

Avec cette nouvelle technologie, de nombreuses situations extrêmement dangereuses voir suicidaires sont testées en permanence, s’approchant étroitement à la réalité. Une avancée qui portera ses fruits dans l’efficacité et la performance de nos futures voitures autonomes personnelles.

Pour récupérer les codes, il suffit de se rendre sur les sites de DeepDrive et Universe.