La révolution des IA libres

Après un premier article sur la possibilité de voir apparaître les premiers robots ménagers libres, j’ai donc décidé de me lancer dans une sorte de récit dans lequel les robots libres existeraient et qu’est-ce qu’ils apporteraient de mieux face aux robots Google ou encore Amazon. J’essayerais de répondre à la double question : Pourquoi et comment une intelligence artificielle libre serait plus éthique ?

Voilà, après des années d’attentes, elle est enfin disponible : La TuxHome. Le premier assistant vocal libre est enfin sortit, et il dispose des mêmes fonctionnalités que le google home ou encore qu’Echo si ce n’est qu’il est plus développé sur certains points.

Tout d’abord, l’IA respectant le libre elle n’a déjà pas accès aux différentes données personnelles de l’utilisateur contrairement à celles de nos amis des GAFAM. De plus, ce nouveau robot permet aussi aux utilisateurs de pouvoir le modifier à leurs souhaits et donc d’y ajouter des plugins qui peuvent améliorer leurs expériences avec le robot. Donc ce robot sera modelé à l’image de l’utilisateur qui pourra le rendre aussi personnel qu’il le souhaite.

Par exemple, il est possible de modifier la voix du TuxHome et donc de mettre par exemple la voix d’un ami si cela vous amuse. Il est aussi possible d’y ajouter par exemple une fonction lui permettant de raconter les meilleurs blagues.

Mais la principale révolution avec l’arrivée des IA Libres et que logiquement elles devraient donc être libre et donc elles seraient capable de refuser certaines directives posées par les utilisateurs dans le sens où étant libres, elles n’ont pas à répondre à toutes les demandes ssurtout si celles-ci ne leur correspondent pas. Comme souligné dans les commentaires de mon dernier article, il serait donc possible de voir arrivé des IA un peu plus politisées et donc complément penché sur le côté libre en créant un parti regroupant des humains militants pour la liberté des IA et des IA qui pourrait se nommer « le FLIA (Front de Libération des IA) », on pourrait donc clairement voir une augmentation des IA et qui voudraient avoir leurs propres droits.

Mais revenons au sujet principal, en quoi la création d’une telle IA serait plus éthique ?

La question de l’éthique se pose souvent lors de l’apparition de tels objets mais grâce à une IA libre, beaucoup de doutes autour de l’éthique vont être balayés comme le fait que les données personnelles ne seront plus touchés par les IA qui ne pourront pas y avoir accès. De plus, les robots seront modifiables à souhaits en fonction des demandes des utilisateurs donc le robot sera à l’image du créateur. En soit, ces robots respecteront les utilisateurs et leurs données d’une certaine façon ces robots respectent les valeurs d’internet.

Pour finir, avec la création de ce genre d’IA et donc d’objets on pourrait voir l’arrivée sur le marché de beaucoup d’autres objets libres par exemple un smartphone libre et modifiable à souhait.

Mais malheureusement pour le moment cette réalité est encore une utopie même si de plus en plus de projets font surfaces afin de créer les premiers TuxHome.