La session créative « Tétradis »

L’entreprise Tetradis travaille dans tout ce qui est fibre, réseau numérique.  Jusqu’à maintenant, l’entreprise avait plutôt un positionnement business  to business (B2B), c’est à dire qu’elle s’adressait principalement aux autres  entreprises. Ainsi, elle n’avait pas réellement de besoin de  communication. Seulement l’entreprise voudrait maintenant passer à un  positionnement de business vers consommateur (B2C), en créant une nouvelle marque. Ainsi, elle va devoir s’adapter à la demande des consommateurs,  en construisant une entité propre, et en créant des supports de communication qui doivent leur donner envie.

La  licence Colibre a permis à ses étudiants de travailler sur ce projet. En effet, elle leur a donné les connaissances nécessaires en  techniques de communication pour pouvoir répondre aux attentes de  l’entreprise.

A savoir, des connaissances en terme d’approche d’un projet et de son client, notamment grâce aux projets tuteurés, ainsi qu’en logiciels  libres tels que Gimp, Inkscape ou encore Scribus grâce à des cours de  PAO.

La promotion Colibre 2014 a donc effectué un travail sur la charte graphique  de  la société Tetradis, en utilisant les techniques de communication  et  les outils issus du monde libre. Une mise en situation en concordance  avec la branche professionnelle de la licence. Le thème  portait  sur les Withings, sorte d’interrupteurs intelligents qui permettent  de  rendre interactifs des appareils qui ne le sont pas forcément. L’optique était de mettre en avant une filiale de Tetradis qui proposait de vendre ce genre de produits, en créant une toute nouvelle entité :  un nom, un logo et un support de communication (affiche, publicité, flyers) à produire sur le logiciel Scribus. Le but est d’étendre la  notoriété de la filiale en France et à l’étranger, et par ce biais  s’ouvrir à l’Europe car beaucoup de sociétés s’ouvrent au monde en  essayant de casser les frontières.

Les différents projets aboutis, ils ont été présentés au professeur en charge de cette activité, ainsi qu’au président de l’entreprise Tetradis.

Quatre groupes de travail se sont formés et ont livré différents travaux avec portant différents noms : Tetrahom’, Icogi, Oscar et Faster Connect. La présentation des projets s’est faite en deux temps. Une présentation à blanc avec Damien Obrier, et une autre devant le dirigeant de Tetradis quelques jours plus tard.

 

Le groupe Tetrahom’  est parti plutôt sur un concept de produit, et en a produit un logo et un article de presse.

TETRAHOME LOGO_version  officielle noir

Ce produit est une application smatphone et tablette qui permet de contrôler a distance et à n’importe quel moment sa consommation d’eau et d’électricité.

Ils ont choisi le nom Tetrahom’ car il fait référence à l’entreprise principale Tetradis ainsi qu’à la maison grâce au terme “Home”. En effet ce projet se rapporte à l’esprit de la domotique il était donc intéressant de mettre en évidence un rappochement. De plus, “Hom” fait référence à l’ohm, unité de résistance électrique, qui s’inscrit bien dans l’identité de Tetradis.

Leur logo reflète une certaine image de qualité. En effet, les éléments qui constituent le logo ont été finement choisis. Le O de Tetrahom’ a été particulièrement travaillé pour qu’il prenne l’aspect d’une maison.

Les mises en situation sont originales puisqu’ils ont choisi de placer le logo sur des objets tels que des stylos par exemple. Ils ont également placé ce logo sur un smatphone pour donner un aperçu de ce que serait l’image de l’application, à savoir l’élément graphique qui constitue le O du nom.

logo icogiPour ce qui est du groupe Icogi, ils ont choisi de partir sur un nom aux sonorités asiatiques, en travaillant sur un logo qui fasse référence à des notions telles que le wifi, la connexion, tout en gardant une allure fine, travaillée. Ainsi, ils ont allié technicité et féminité.

Pour le slogan, l’idée forte était de communiquer autour de l’interactivité tout en restant dans une optique de confort et d’imagination. La phrase d’accroche « L’interactivité à portée de main » a donc été choisie. Le groupe a souhaité garder un lien avec la maison mère TETRADIS qui est issue de l’IT, en proposant cette touche d’interaction et d’imagination qui vient compléter le catalogue de Tetradis. Après plusieurs propositions graphiques, le choix s’est porté sur deux couleurs : le orange et le gris anthracite.

Le logo est représenté à l’aide d’une typographie et d’un élément graphique. La typographie permet de visualiser tout de suite le nom de la filiale et les utilisateurs repèrent de manière directe le nom de la marque. Au niveau de la promotion du produit, le groupe a fait le choix d’un flyer, pour présenter la nouvelle marque. Ce type de support de communication peut se distribuer dans la rue et souligne le slogan « à portée de main » d’ICOGI. Et afin de rester cohérent dans le style japonais, le choix d’un format carré très épuré et très rigide à la fois a donc été fait.

 

Un autre groupe a choisi de nommer son produit Oscar. Cette équipe a décidé de se tourner totalement vers une personnification du produit, pour lui donner l’image d’un majordome.

Ils ont donc tourné toutlogo_simple_oscar leur projet sur cette métaphore. Tout d’abord leur logo : simple et efficace, il comporte seulement le nom de la marque, avec un noeud papillon sous le O, afin de donner l’idée du serveur.

Pour le slogan, ils ont voulu faire ressortir l’idée de confort, de maison. Ils ont choisit “Home switch home”. Cette phrase reprend la célèbre expression “Home sweet home”, connue du plus grand nombre. Le mot “sweet” a été remplacé par “switch”, qui se traduit par interrupteur, afin de relier l’idée de la maison à celle de la technologie.

Ensuite, ils ont créé un visuel : une affiche A4, très épurée, qui met en scène une personne actionnant un téléphone, qui fait allumer la lumière au serveur de l’autre côté de la pièce.

Ce projet a été apprécié par le président de l’entreprise Tetradis, cependant un gros point négatif a été relevé : Oscar fait énormément penser à la marque connue Oscaro.

 

Le groupe de Faster Connect a choisi ce nom pour plusieurs raisons. Tout d’abord pour sa signification : Faster qui se traduit par vite et Connect pour connection. Le but était de transmettre cette idée de connection rapide à travers le monde, une certaine idée d’universalité et de facilité. De plus, le F fait référence au mot Fibre qui dans plusieurs langues commence par cette même lettre.

logo_Faster_Connect_final

Le travail s’est orienté sur un style plutôt épuré, dans la mouvance de ce qui se fait de nos jours, notamment pour les produits tels que les smartphones. En effet, ce groupe à décidé de jouer sur la tendance des smartphones et de placer le produit comme un outil de technologie.

Le logo a été créé de façon à ce qu’il reste sobre et fasse penser à la fibre grâce au faisceau lumineux placé derrière le nom.

Les mises en situation sont un article de presse ainsi qu’une affiche au format paysage. L’article de presse a été conçu de sorte qu’il soit intégré dans un magazine compenant une rubrique “Technologie”. Le style reste sobre et épuré afin d’aller à l’essentiel : le produit et ses fonctionnalités.

L’affiche joue clairement sur une affiche de Smartphone et met en avant le produit grâce à un halo lumineux et à un reflet qui donne un aspect “noble” à cet interupteur wifi.

Pour conclure ce travail de groupe, un retour de la part de M. Mario DESERABLE a été fait. Il a confié aux étudiants que c’était pour lui une bonne expérience que de travailler avec des étudiants Colibre. Il a même été relativement surpris  de l’effort de groupe produit par la promotion. A noter que le dirigeant de Tetradis a fortement apprécié le travail fourni par Tetrahome qui a approfondi en proposant un véritable concept de domotique qui l’a interpellé de manière directe.

Les étudiants ont apprécié à leur tour de pouvoir travailler sur un projet concret et de pouvoir présenter leurs productions à un professionnel. Cela leur a permis de se mettre en situation pour leur futur emploi. Nous pouvons noter que par le biais de cet atelier un de nos étudiants a trouvé un stage suite à une proposition du dirigeant.