Le système de notation d’individus chinois a déjà “fait ses preuves”

1
Le système de notation d'individus chinois a déjà "fait ses preuves"
Nous vous parlions il y a quelques temps de la série Black Mirror, des concepts qui y sont présentés et de l’inquiétude qu’elle peut engendrer. Et en effet, il arrive qu’une de ces technologies voient le jour dans le monde réel, pour notre plus grand malheur.

Comme expliqué dans cet article ], il était prévu pour la Chine, d’ici 2020, de mettre en place un système de notation entre individus. Mais selon le Global Times, un journal chinois, il y a d’ores et déjà un outil qui effectue ces évaluations. Et visiblement, cela est la cause de plus de 11 millions de billets de trains refusés, et de 4 millions de billets de train.

La raison ? Toutes ces personnes ont été jugées comme ayant un “mauvais comportement”, selon plusieurs critères (fraudes, fumer dans le transport, etc). L’interdiction est ponctuelle, mais elle peut s’étendre jusqu’à un an. Comme si le principe en lui-même ne suffisait pas pour poser un problème éthique, le but assumé par le gouvernement chinois est de discréditer ces personnes, en augmentant le coût lié au fait d’avoir ce type de comportement.

Mais cela va plus loin. L’aspect punitif de ce faux jeu de rôle tout droit sorti d’une dystopie de K. Dick s’étend à d’autres aspects de la vie courante : selon leur note, certaines personnes ne pourront pas inscrire leurs enfants dans telles ou telles écoles, ou à l’inverse, pourraient avoir des réductions sur des factures.

Dans un monde divisé, où règne l’illusion et le déni, la Chine semble être précurseur dans l’approfondissement de cet écart entre humains. Nous verrons, d’ici quelques années, où mène réellement certaines évolutions, créées au nom de la sécurité…

One Response for this post

  1. Vincent Mabillot
    | |

    Black Mirror en Chine
    Bien vu de prolonger des publis de colibre.org En revanche lorsqu’on renvoie vers un site externe, c’est bien d’indiquer dans le corps de l’article, (voire du lien) où est-ce qu’on va envoyer le visiteur.

    Reply

Leave a Reply

Name
Name*
Email
Email *
Website
Website

un × 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.