Le Wikipédia du logiciel libre

logo de Software Heritage

Il y a plus d’un an, le 3 avril 2016, un convention de coopération fut signée entre L’INRIA (Institut National de Recherche en Informatique Appliqués) et l’Unesco en présence de François Hollande pour intégrer le patrimoine logiciel à l’Unesco et Promouvoir le projet “Software Heritage”.

C’est quoi ?

Software Heritage est un énorme projet datant de 2015 et mise à disposition au public le 3 avril 2016, cette « bibliothèque d’Alexandrie du logiciel » d’après d’Alexandre Petit, PDG d’INRIA à pour objectif d’archiver l’ensemble du code source produit par l’humanité afin de le préserver.

Comment ?

Dans un premier temps, la plateforme archive tout le code source mis publiquement sur les plateformes dédiées comme GitHub, les dépôts GNU ou encore Debian. Il prennent en compte les fichiers ainsi que l’historique de ces modifications et autres métadonnées.

A l’heure de l’écriture de ces lignes l'”archive” compte plus de 3,5 milliards de fichiers sources répartis sur plus de 64 millions de projets.

Pour l’aider dans sa mission d’archivage, un de ses sponsors Microsoft lui offre sa solution “Azure”

Et l’étique dans tout cela ?

Pour l’INRIA, le transfert de connaissance passe évidement par les logiciels libres et toutes sa philosophie depuis la mise à disposition de l’archive en ligne , elle incite les scientifiques, les industriels, les entreprises et la société civile à coopérer pour permettre une ouverture des données dans les meilleures conditions. Tout les logiciels crées dans le cadre du projet seront sous licence libre.

Le projet ne permet pas encore de moteur de recherche ou de téléchargement mais cela ne tardera pas.

A voir sur https://www.softwareheritage.org/?lang=fr

Sources