L’eco-branding

Le développement durable est une question de société dans notre monde contemporain. Nous voyons de nombreuses initiatives dans les gens, les choses et les régions géographiques. Mais nous ne le voyons pas encore dans l’image de marque. Cet article propose une image de marque plus écologique, une nouvelle approche du processus de conception de la marque.

Comment réduire le nombreux de produits estampillés avec un logo, une couleur, une typographie, ou une image qui consomme de l’encre, de l’espace serveur et de l’énergie ?

Un logo n’est pas trop cher à imprimer parce qu’il n’a pas besoin de beaucoup d’encre mais d’imprimer un seul logo sur un milliard de bouteilles, c’est énorme.

L’eco-branding nous donne des idées à la conception de l’image de marque pour être plus écologiques, avec l’avantage supplémentaire d’être aussi plus économique.

Transformer votre image de marque pour être, plus écologique et plus économique.

Changer l’image de marque avec l’idée de l’eco-branding peut protéger plus d’arbres !

© Martin Caro Lassalle, Sylvain Boyer et Interbrand Paris pour citeo

 

L’eco-branding s’applique à tous les aspects de l’image de marque imprimée et numérique.

Eco typo

Choisir une typographie selon sa surface de lettre pour économiser sur l’encre et le papier.

© Martin Caro Lassalle, Sylvain Boyer et Interbrand Paris pour citeo

Deux étudiants se sont amusés à “colorier” différentes typographies avec des stylo BIC. Un stylo par typographie permet de mesurer “visuellement” la quantité d’encre utilisée. Voici les résultats en image.

Eco Colors

Sélectionner des couleurs qui minimisent la quantité d’encre nécessaire pour l’impression.

Eco UI

Concevoir l’interface utilisateur qui réduit l’espace serveur, limiter la consommation d’énergie et préserver la durée de vie de la batterie.

Ecobranding sur Print

Limite la surface imprimée, réduit la consommation d’encre et de papier.

© Martin Caro Lassalle, Sylvain Boyer et Interbrand Paris pour citeo

 

Ecobranding sur le numérique

Limite la luminance, réduit la consommation d’énergie sur les écrans LED et réduit la taille des fichiers pour réduire l’espace serveur.

Exemple d’une interface de Nextcloud avec un thème foncé.

 


Voici les gestes qui permettant de réduire l’impact environnemental des impressions.

• Dématérialisez vos documents.
Un email adressé à la bonne personne, sera plus économique qu’un courrier envoyé par la poste.
Il faut noter que la pratique consistant à envoyer un email en copie à 10 personnes reste 10 fois plus polluant.

• Imprimer en multipage et en recto-verso.
• Recourir aux imprimantes performantes, à encres séparées et à cartouche sans tête de lecture intégrée.
• Configurer les imprimantes par défaut en mode économique, utiliser le mode brouillon tant que possible.
• Recycler les cartouches d’encre et utiliser ces cartouches reconditionnées
• Réutiliser le papier (verso) pour les brouillons.
• Utiliser du papier 100% recyclé


 

Pour aller plus loin

Le cas de Citéo

Biocoop, la campagne responsable

Biocoop, bilan de la campagne responsable