Les logiciels libres dans le code des marchés publics italien

Le Parlement italien a voté le 7 août 2012 une modification du code des marchés publics stipulant que : « L’acquisition de logiciel propriétaire n’est autorisée que dans le cas où une analyse comparative, technique et économique, aura démontré l’impossibilité d’adopter des solutions open source ou toute autre solution déjà développée (à un coût inférieur) au sein de l’administration publique ».

Cette modification pourra donc fortement encourager l’utilisation des logiciels libres dans l’administration publique italienne. Elle pourrait également servir d’exemple au nouveau gouvernement français qui cherche à diminuer ses dépenses de fonctionnement.

En 1999, Pierre Laffitte, René Tregouët, Jacques Lamotte et Paul Girod avaient fait une proposition de loi visant à imposer l’utilisation des logiciels libres dans l’administration et les établissements publiques nationaux à partir de 2002, mais ce projet de loi n’a abouti.

Pour en savoir plus : Blog d’un libriste italien commentant en anglais cette modification et  le texte de proposition de loi Laffite de 1999 pour la France.