Tournage aux Jdll… A chacun son poste !

Une semaine riche, pleine de découvertes…

DSCF7308

C’est ce qui attendait les étudiants de Colibre du 12.11.12 au 17.11.12. En effet, 6jours placés sous le signe de l’audiovisuel ! Ils ont ainsi découvert de nombreux corps de métiers, et ont pu les mettre en pratique lors des journées dédiées aux logiciels libres…

 

Le 17.11, Les premiers étudiants sont arrivés à 9h, afin de tout installer avant l’ouverture au public, à 10h. Ils avaient pour mission d’être à l’heure, équipés de leur matériel (batteries, caméras, micro, carte…) mais surtout de leur téléphone portable, afin de rester en communication avec le reste de l ‘équipe. Une bonne communication durant cette journée de tournage était primordiale. Les étudiants étaient briefés à leur arrivée, chacun savait ce qu’il avait à faire, quand, avec qui, comment et pourquoi. Un débriefing commun était organisé à 13h30 afin d’attaquer les interviews sereinement. Le but étant qu’à 14h, tout le monde soit responsable, solidaire et autonome.

A chacun son poste !         DSCF7369

> Encodeurs : Tout au long de la semaine, M. Boudet leur a appris à encoder correctement et rapidement. Lors des JDLL, ils ont installé leur stand, et leur matériel dès leur arrivée. Ils ont dû trouver du mobilier pour être dans de bonnes conditions de travail.

> Techniciens (prise de vue et son) : Ils ont pu utiliser le matériel durant les cours, afin d’être opérationnels le jour J. Ils étaient responsables des caméras, micros, … jusqu’au Lundi matin (8h au grand maximum), ils ne devaient donc en aucun cas laisser leur matériel sans surveillance. Leur équipement devait être installé une demi-heure avant le début des interviews, afin d’effectuer les tests nécessaires.

> Reporters du Micro-trottoir : Ce groupe d’élèves avait préparé ses questions durant la semaine, des questions autour des logiciels libres et général, mais aussi concernant des projets de Framasoft, puisque certains d’entre eux travaillent avec cette association pour les projets tuteurés. Leurs interviews se déroulaient toujours avant les tournages, permettant de récolter un maximum de témoignages, avant que les caméras soient réquisitionnées pour les tournages en salle.

> Habilleurs : S’étant préparés les jours précédents, ils avaient déjà réalisé leur sous-titres comprenant les noms des personnes qui passaient à l’écran, ainsi qu’un jingle pour le générique, qui furent intégrés au montage final. Ils ont aidé à l’installation des plateaux (puisque l’équipe a dû changer de salle au cours de la journée).

> Scriptes : Toute la semaine, ils se sont entraînés à coordonner le tournage « Moteur » « Ça tourne » « Action » « Coupez », accompagnés de leur clap! Ils étaient à l’affût de tout : repérage des lieux, renseignements sur le déroulement des étapes, … Ils étaient parés aux imprévus.

> Animateurs : Après de longs exercices de prises de parole, d’élaboration de leurs questions, ils ont réussit à décrocher le regard de la feuille, il étaient prêt le samedi. Ils ont également dû assister aux conférences prévues et prendre des notes pour étoffer leur interview. L’image qu’ils renvoyaient était très importante, ils étaient donc tirés à quatre épingles.

> Community Manager : «la sécurité avant tout». Elle disposait des clés de la salle, et fermait dès qu’il n’y avait plus personne.

> Monteurs (vidéo & son) : Ils ont travaillé toute la semaine sur Cinelerra et Audacity, afin d’être rapide et efficace le samedi. Une première ébauche du montage était nécessaire avant le départ de l’équipe.

     Après une semaine bien chargée (et oui, 6 jours de cours, les étudiants ne sont pas habitués à tant d’heures en licence Colibre), et des souvenirs plein la tête, ils ont pu finaliser leur travail par un montage son et vidéo. Le Making off ne devrait plus tarder…

DSCF7394