Sortie de FEDORA 17 nommée Beefy Miracle

La dernière version de Fedora est sortie le 29 Mai 2012.

Cette version est baptisée « Beefy Miracle », par mémoire à la naissance de Fedora Core, où Red Hat redistribuait Fedora Core sans la marque ni le logo déposés Fedora, en les remplaçant par un hot dog !

Celle ci intègre beaucoup de nouveautés :

  • L’utilisation du noyau Linux 3.3 (qui inclut le patch d’économie d’énergie pour les puces graphiques Intel Sandy bridge)
  • Le système de fichiers Ext4 supporte désormais des volumes dont la taille est supérieure à 16 To. La nouvelle limite est de 100 To
  • Au niveau des environnements graphiques, on retrouve GNOME 3.4, KDE 4.8 et XFCE 4.8
  • GNOME Shell n’a plus besoin d’accélération 3D pour fonctionner
  • Support du multitouch grâce à un patch pour le serveur X et ses librairies associées
  • La prise en charge des profils ICC dans le gestionnaire d’impression CUPS
  • De nombreux scripts systemD ont été réécrits pour fonctionner avec un dossier /tmp privé, afin de pallier à des problèmes de fonctionnement ou de sécurité
  • Fedora 17 signe la fin de la prise en charge des pilotes 3D DRI version 1. Le code source de Mesa est ainsi allégé et il ne gère plus les pilotes suivants : i810, mga, r128, savage, sis, tdfx et unichrome qui sont, en règle générale, très peu utilisés  et plus maintenus depuis de nombreuses années
  • Utilisation de DNSSEC pour toutes les requêtes DNS
  • La plateforme de cloud computing OpenStack passe à la version Essex
  • L’intégration d’Open vSwitch, un outil qui permet de mettre en place des commutateurs virtuels pour faire la liaison entre des machines virtuelles et réelles