Un smartphone entièrement libre enfin commercialisé

1
Un smartphone entièrement libre enfin commercialisé

Le Fairphone 2 est enfin commercialisé par certains opérateurs. En plus d’être un smartphone plus écoresponsable, il peut fonctionner intégralement sur des logiciels libres. Il représente la deuxième génération d’un projet jusque-là assez discret. Le premier modèle, sortis en 2014, ne fera que très peu de bruit et surtout ne sera pas commercialisé par les opérateurs téléphoniques.

Le Fairephone 2 est un smartphone « équitable ». En effet, il est possible de changer facilement 5 composants (batterie, écran, appareil photos avant et arrière, bloc haut parleur/connecteur) qui sont à priori facilement démontable et évidemment en vente sur le site officiel de l’entreprise.

De plus, les matériaux sont écoresponsables. Fairephone déclare sur son site « Nous avons amorcé un changement positif dans le domaine des chaînes d’approvisionnement des matériaux en développant un cadre permettant de mieux comprendre les problématiques qui se posent […]. Matériau par matériau, nous mettons tout en œuvre pour sensibiliser le secteur et les consommateurs et incorporer de meilleures ressources dans nos téléphones. ». Malgré tout cette formulation est assez obscure et les sources peu nombreuses, même chose quand il s’agit des droits des travailleurs : « [Fairphone est] membre actif du Clean Electronics Production Network (CEPN). Il s’agit d’une initiative multipartite qui vise à déplacer l’industrie de l’électronique vers une exposition nulle des travailleurs aux produits chimiques toxiques dans le processus de fabrication. ». Il faudra creuser plus en profondeur pour connaître l’ampleur de ces engagements.

Mais plus que son aspect « écoresponsable », c’est la possibilité de faire tourner le Fairphone 2 avec un système entièrement libre qui fait la force de ce smartphone. En effet, une version d’android, délivré par le constructeur et accessible facilement sur leur site, est développée spécifiquement pour le Fairephone : aucun risque de système instable et de bidouillage pour arriver a avoir un outil correct donc. Évidement, ce n’est pas l’OS installé de base, il faudra donc se débarrasser du système propriétaire de Google et trouver une alternative aux applications du store Google : des applications comme f-droid (un app center) proposent une bibliothèque de logiciels libres.

Seul ombre au tableau, le prix. Orange affiche le Fairphone 2 à 525 €, le prix d’un smartphone Samsung ou HTC ayant des capacités bien supérieur au Fairphone, notamment en termes d’appareil photo et de résolution d’écran. Une concession à faire pour enfin utiliser un smartphone plus libre.

One Response for this post

  1. Vincent Mabillot
    | |

    Merci Théo pour cet article. Comme pour le billet d’Aurélie sur Eelo, je t’invite à poursuivre dans la veine de la mobilité et du libre. Il y a d’autres projets qui peuvent faire l’objet de billets d’actualité.
    (Remarque technique: pourquoi un changement de police au fil de l’article?)

    Reply

Leave a Reply

Name
Name*
Email
Email *
Website
Website

dix-huit − 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.