Le cinéma libre en 2014

Le cinéma libre existe. Mais alors de quoi s’agit-il ??
Il est très compliqué à première vue de trouver une définition exacte car si l’on se réfère aux quatre libertés du logiciel libre, nous ne sommes toujours pas vraiment en présence d’un « film libre ».

Une définition de film libre :  Publication d’une post-production avec l’accès à toutes les sources audio et vidéo afin de donner la possibilité de les utiliser comme matière de base. La  participation à des projets nécessite que les montages soit en adéquation avec la trame proposé par l’auteur. Enfin, l’auteur de départ devra être divulgué à chaque diffusion de la réalisation.

Depuis quelques années, ce mouvement se développe et se démocratise tout comme la musique qui propose des sites comme “jamendo”.
Un  site existe http://entropy.tuxfamily.org et répertorie tout les films voulant adhérer à ce type de mouvement.siteon0
En France,  Ralamax Prod  propose des projets de long métrage comme le dernier en date Varsovie-Express qui est sous licence “Art Libre” (Pouvoir de copier, diffuser, modifier avec attribution de paternité).
D’autres films sont notamment très connus comme le court métrage d’animation 3D sous Blender Big Buck bunny ou encore Sintel (A voir).

Pour mieux comprendre ce monde, un film a été réalisé par  Stéphane Drouot en 2006 Entretien avec les acteurs de l’art libre ou il explique par le biais d’interview ce qu’est le copyleft.

je vous laisse donc décrouvrir cette autre facette du libre.

Licence_Art_Libre