Auteur/autrice : Franciane HERON

Les 15èmes rencontres mondiales du logiciel libre : Montpellier 2014

S’il y avait un rendez-vous annuel à ne pas manquer, c’est bien celui des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre! L’an dernier à Bruxelles, cette année les RMLL  ont fait leur retour en France du 6 au 11 juillet 2014 à Montpellier. Une semaine chargée, d’une grande richesse, qui s’est ouverte, place de la Comédie, par le week-end grand public et s’est achevée à l’Université Montpellier 2, avec les quelques 300 ateliers et conférences proposées.

Continuer la lecture

Le projet “COMMOTION” disponible en fin 2012

Près d’un an après avoir bénéficié d’une couverture médiatique, qui a fait connaître ce projet au moins Geek d’entre nous, il est bon de s’intéresser à l’évolution du projet “Commotion”. Pour rappel, et en citant le journaliste Yves Eudes, lequel avait rencontré l’équipe du projet aux Etas-Unis, Commotion c’est “l’utopie suprême des hackers et des militants libertaires du monde entier : un logiciel permettant la création de réseaux sans fil à haut débit 100 % autonomes, qui fonctionneront sur les fréquences Wi-fi, sans s’appuyer sur aucune infrastructure existante – ni relais téléphonique, ni câble, ni satellite. Ils seront mouvants, horizontaux, entièrement décentralisés et échapperont à toute surveillance, car le trafic sera anonyme et crypté.” En deux mots: COMMUNICATION LIBRE! Le calendrier officiel nous indique que le débug final devrait être commencé le 30 août 2012 pour s’achever au 30 octobre 2012; Nous disposerions, donc, d’ une version finalisée pour Novembre 2012. Ce projet Libre, placé sous licence GNU GPL, est hébergé et financé par l’Open Technology Initiative (OTI), département high-tech de la New America Foundation. Oui, notre esprit critique se réveille lorsqu’on ajoute que cet organisme prestigieux, consacré à l’étude des grands problèmes de la société américaine, est présidé par Éric Schmidt, l’un des patrons de Google. Ce projet demeure tout de même un projet libre aux enjeux multiples. En savoir plus: le Wiki de Commotion et le site officiel  

Continuer la lecture

OpenStreetMap, une carte libre et fiable?

OpenStreetMap est une initiative visant à créer et fournir des données géographiques libres, telles que des cartes routières. Ces données sont disponibles et ouvertes à tous. C’est, donc, une carte coopérative libre; Aussi pourrait-on se poser la question de la fiabilité des données récoltées. L’association Open Street Map France répond à cette question et aux autres questions récurrentes: “Comment un projet comme celui-ci peut-il créer des cartes correctes/précises ? De par le fonctionnement de style wiki, il n’y a aucune garantie sur la validité des données. Mais peu de cartes faites par des compagnies ont une garantie sur la validité des données. En fait, certaines contiennent même des erreurs introduites volontairement. Le principe du fonctionnement de style wiki est que tous les utilisateurs ont un intérêt à avoir des données correctes. Si une personne ajoute des données erronées, les autres peuvent les vérifier, les corriger ou les supprimer. La grande majorité des utilisateurs bien intentionnés peuvent automatiquement corriger les erreurs des autres. En fait aucune carte n’est exempte d’erreurs, qu’elles soient commerciales ou non, qu’elles soient volontaires ou résultent d’omissions volontaires (par soucis de simplification) ou non (manque d’attention par exemple lors des relevés sur le terrain) ou d’erreurs d’interprétation des données et photographies (voire de données inutilisables, perdues ou fragmentaires, par exemple à cause de nuages dans une photographie aérienne ou satellite, ou de palissades ou barrages cachant des bâtiments, ou de rues rendues inaccessibles par des travaux ou les conditions de circulation lors des enquêtes sur le terrain), ou

Continuer la lecture

Une colibrienne à la rencontre des linuxiens du pays des colibris: le GWADALUG

Un Hackapéro avec le Gwadalug Pas de limitations géographiques à l’usage des logiciels libres! Dans Gwadalug, il y a Gwada, le diminutif usuel de Guadeloupe. Lug pour logiciel. Voyons voir où se situe la Guadeloupe sur OpenStreetMap Association loi 1901 fondée en 2006, le Gwadalug se définirait par cette phrase : « DO it with Others ! » traduite par « Ensemble, on voit plus loin ! » Elle compte aujourd’hui 15 membres dont 4 vivent en France hexagonale. Cette association qui promeut Le Libre avec un grand « L » est néanmoins active. On compte dans le passé des projets concrétisés tels que Guadeloupe wireless, le soutien pour l’usage de Linux dans les écoles de Guadeloupe, et d’autres projets que vous pourrez découvrir en visitant le site. Actuellement, le Gwadalug participe encore activement à la collecte des données pour OpenStreetMap (voir article suivant) tout en murissant d’autres projets dans l’esprit Open data. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à les contacter. Nous ferons un petit tour de table des membres présents, ce dimanche 3 juin 2012. En regardant la photo, vous pouvez voir  (de gauche à droite): Guy, Jessy, Olivier, Yann, Henri, Luther, Laurent et Xavier. Guy, venu au Libre pour agir, je cite, contre les actions de domination dans le monde. Jessy, étudiant à SupInfo Toulouse, futur stagiaire à Ipeos (dont nous parlerons dans un prochain article). Olivier, directeur technique à Ipeos, venu au Libre par valeurs politiques et philosophiques. C’est un linguiste et un informaticien. Yann, ingénieur informatique travaillant pour une institution publique dont je tairais le

Continuer la lecture