Gérer les automatismes de Writer

Suite LibreOfficeLorsqu’on utilise writer, on découvre des anticipations occasionnelles du logiciel de traitement de texte la suite bureautique (LibreOffice ou OpenOffice) qui peuvent tenir dans un premier temps de la magie et dans un second de la sorcellerie. Comme le logiciel est ultra-paramètrable, il y a moyen de choisir quels sorts on l’autorisera à utiliser. Ainsi, il sera possible de supprimer certaines corrections automatique (ex: la transformation de Mions en Moins… pratique pour les habitants de cette commune très open source), la transformation des www.truc.machine.tld en liens, etc. Toutes ces astuces sont dans la FAQ de LibreOffice à la page “Ces automatismes m’énervent“.

La Mouette (Promouvoir une bureautique libre et ouverte)L’info a d’ailleurs circulé sur la liste des adhérents de La Mouette qui facilite ainsi  l’entraide entre les utilisateurs des suites bureautique libre. Une association à laquelle il fait bon appartenir lorsqu’on veut porter et promouvoir ce type de développement contre l’hégémonie d’un éditeur américain et un fournisseur de service en ligne qui s’enrichit sur nos données personnelles.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.