Étiquette : âge de faire

Le libre âge de faire

Le 10 janvier dernier, L’Âge de faire a publié sur son site un article dédié à « Linux, pour sortir de l’obsolescence programmée ! ». La rédaction a en effet dès 2015 vu l’intérêt de réserver une place importante au Libre au sein des pratiques collectives et alternatives citoyennes, mises en avant par le journal depuis sa création en 2005. Petit entretien avec Fabien Ginisty, qui coordonne la rubrique Informatique libre.   LR : Fabien, L’Âge de faire consacre une rubrique à l’informatique libre sur son site depuis février 2016, peux-tu me dire pourquoi ce choix ? FG : « L’Âge de faire met à l’honneur des alternatives concrètes et des pratiques initiées par des collectifs mais aussi par des individus, à leur échelle. Notre rubrique L’Atelier, au sein du journal papier, comporte des sous-rubriques, comme « Naturopathie », « Jardinage »… des astuces pour une démarche écologique que tout le monde peut adopter, à son niveau. Nous voulions diversifier les idées avec la thématique de l’informatique. [ndr : cette sous-rubrique apparaît sur le site comme une rubrique à part entière depuis février 2016]. L’un des enjeux est la réappropriation de nos outils informatiques, en gagnant en autonomie et indépendance vis-à-vis de certaines grandes entreprises comme Google, Microsoft… Un autre enjeu concerne la question de la vie privée et de nos données personnelles. Enfin, l’obsolescence programmée du matériel informatique est un vrai problème, résolu en partie avec les logiciels libres. Nous avions déjà traité ces sujets dans un ancien numéro en 2014, « Artisans du numérique ». Nous avions entre autres parlé de l’association

Continuer la lecture

100 jours déjà …

18 septembre 2017, une flopée d’étudiants commence une nouvelle année scolaire au sein de la licence Colibre. Nombreux sont ceux qui ne connaissent pas les logiciels libres ou plutôt ne connaissaient pas, car 100 jours plus tard, les utiliser est devenu un geste quotidien. Et c’est notamment le cas dans les projets tuteurés. Projets tuteurés, qu’est-ce que c’est ? La licence Colibre lance chaque année un appel à participation pour que vous puissiez proposer des projets qui seront réalisés par les étudiants. Il s’agit des projets tuteurés. Chaque groupe d’étudiants travaille pour un commanditaire (client) dans le but de créer ou de gérer des supports de communication. Les étudiants sont supervisés par des professeurs (référents) et peuvent leur demander conseil à tout moment. Ces projets tuteurés permettent de mettre en application ce que les étudiants découvrent tout au long de l’année pendant leurs cours et plus particulièrement les notions de gestion de projet. Un déroulement organisé Chaque projet tuteuré peut être scindé en deux parties. La phase de préparation : les étudiants étudient la demande avant d’analyser le contexte et les besoins du projet. Ils identifient des solutions et élaborent puis font valider un cahier des charges. La phase de pratique : elle consiste à mettre en ouvre les solutions, de faire des ajustements avant de clôturer le projet et de faire un bilan afin de capitaliser l’expérience. Il ne faut pas oublier de faire des suivis réguliers à chaque étape du projet. Les projets tuteurés de la promo 2018 L’Âge de

Continuer la lecture