Catégories
Médias

Nothing to Hide : Êtes-vous sûrs que vous n’avez rien à cacher ?

L’intrusion dans la vie privée des citoyens par le biais des outils numériques est une thématique préoccupante… Êtes-vous sûrs que vous n’avez rien à cacher ?
NOTHING TO HIDE (Oct. 2016) est un documentaire sur la surveillance de masse, sorti sous licence Creative Commons le 30 septembre 2017.


Synopsis

Pour démontrer l’intrusion constante dans la vie des citoyens, Marc Meillassoux et Mihaela Gladovic, deux journalistes basés à Berlin, ont piraté le téléphone et l’ordinateur d’un jeune artiste n’ayant « rien à cacher » pendant un mois. Ils ont demandé à un hacker et à une analyste de deviner à qui ils appartiennent, de définir cette personne et de trouver si elle est aussi irréprochable qu’elle le prétend…

Présentation

On ne sort pas indemne de ce genre de film. Tout d’abord parce qu’il traite d’une question présente au quotidien dans nos vies, nos outils numériques nous espionnent-ils ? Peut-on leur faire confiance ? L’informatique et tous ses outils (y compris les smartphones) font-ils partie d’une économie de la confiance ou d’une économie du trafic de données personnelles ? À travers ce jeune artiste, nous découvrons que nos outils numériques détiennent une quantité importante d’informations, souvent intimes… À qui cela sert-il ? Comment reprendre le contrôle sur ces outils et nos données personnelles ?

Où le voir ?

Le film est disponible en licence Creative Commons (by NC ND) et peut être visionné sur cette adresse :
https://nothingtohidedoc.wordpress.com/nothing-to-hide-french-high-quality/
À noter qu’il est tout à fait possible de rallonger la longue liste des structures programmant ce film pour une diffusion publique afin d’en discuter en public, d’animer des débats…
Le film est mis gratuitement sur internet, mais sa réalisation n’échappe pas aux contraintes financières de la production audio-visuelle. Chacun est donc libre de faire une donation ici : https://www.leetchi.com/c/project-nothing-to-hide

Quelques références

Afin d’aller plus loin, voici quelques références.

Catégories
Merci de m'enlever des points Univers libre

Nouvelle ère en France pour les logiciels libres

logo_de_la_rc3a9publique_franc3a7aise_300_dpi[1]La réputation des logiciels libres au fil des années a évolué. Après un militantisme plutôt isolé jusqu’à présent, le gouvernement devient acteur. Ces logiciels commencent petit à petit à prendre de l’ampleur, notamment dans le public (administration, éducation nationale, collectivité locale…). L’image que l’on perçoit n’est plus aussi négative qu’autrefois, le privatif n’est désormais plus seul sur le terrain.

Catégories
Les logiciels, tutoriels et ressources ouvertes Univers libre

Logiciels libres et administration : le Quebec franchit le pas avec le CELL

Cette semaine le chapeau est tiré à nos amis québécois qui, afin de tirer l’Etat de sa dépendance aux multinationales informatiques, ont annoncé plusieurs mesures en soutien du développement du logiciel libre dans les organismes publics avec notamment la création d’un centre d’expertise gouvernemental pour le 1er avril prochain.

« Le gouvernement croit fermement aux avantages de l’usage du logiciel libre. L’annonce d’aujourd’hui est une avancée importante en ce sens. Pour nous, le logiciel libre représente à la fois une option incontournable pour les organismes publics et une occasion d’affaires pour plusieurs entreprises québécoises. En somme, le logiciel libre, c’est payant pour le Québec », a souligné le ministre Bédard.

Catégories
Les logiciels, tutoriels et ressources ouvertes Univers libre

La Chine vers l’open-source avec Canonical

tux en chine

A la demande des autorités chinoises, Canonical développe une version d’Ubuntu spécialement dédiée à la Chine. Cet OS sera disponible sur ordinateurs de bureau mais aussi smartphones et tablettes.

Catégories
Univers libre

Les logiciels libres et l’Éducation : le changement c’est PAS maintenant !

Avec le « Tour de France du Numérique pour l’Éducation », ateliers nomades débutés le 6 février dernier, le gouvernement souhaite démontrer les bénéfices du numérique dans l’éducation en sensibilisant le corps enseignant aux nouvelles pratiques éducatives qui y sont associées.

Catégories
Univers libre

Le gouvernement se met au libre

Ce lundi 21 janvier 2013, ce sont tenues les premier états généraux autour de la ministre Fleur Pellerin pour discuter de l’open-source et de son intégration dans l’univers numérique français.

Ce rassemblement avait pour but de formuler des propositions concrètes qui pourraient être adoptées par le gouvernement et ainsi donner un coup de pouce au libre pour s’imposer et se populariser en France. 8391421085_6c8756d7fd_z

source : http://www.lemagit.fr/economie/business/2013/01/21/etats-generaux-de-lopen-source-lheure-est-a-structurer-la-filiere-en-france/