Auteur/autrice : c.chabroud

Célébrez les 10 ans de CoLibre avec le ColiMag’ ! (en vente ce weekend)

Afin de célébrer les 10 ans de la licence CoLibre, quelques étudiantes ont repris l’idée de créer un magasine dédié à celle-ci et au monde du Libre. Vendu à prix libre lors d’événements comme les Primevère, le ColiMag’ sera également disponible lors des JDLL le weekend du 23 mars. Les rédactrices Le ColiMag Composé de 16 pages, le magasine présente en détail la licence CoLibre, ses atouts et ses étudiants en proposant des interviews des différents types de profil présents en son sein. Il contient également des actualités autour du Libre, un kit de démarrage pour ceux qui aimerait débuter avec des logiciels libres, et même un explication de ce domaine qui n’est peut être pas explicite pour tout le monde. Avec un prix libre, les ventes du ColiMag permettront d’aider les autres projets de la licence comme la Colibibine, bière artisanale (également disponible lors des Journées Du Logiciel Libre) ou le Colib’Art, création de flyers et d’affiches pour promouvoir la licence.

Continuer la lecture

Pokémon GO sur Open Street Map

Alors que la troisième génération de Pokémon vient de pointer le bout de son nez et que la fonction de météo a été ajoutée sur la célèbre application mobile Pokémon GO, Niantic a décidé de migrer les cartes du jeu sur OpenStreetMap. Pourtant en partenariat avec Google Maps depuis sa création, l’éditeur du jeu a tout simplement basculé les maps sur le service OpenStreetMap. Un changement assez inattendu et qui ne passe pas inaperçu par les utilisateurs du Libre. Quels changements pour les utilisateurs du Libre ? OpenStreetMap est un projet international fondé en 2004 dans le but de créer une carte libre du monde. Des données dans le monde entier sur les routes, voies ferrées, les rivières, les forêts, les bâtiments et bien plus encore sont collectées et sont ré-utilisables sous licence libre ODbL (depuis le 12 septembre 2012). Quels changements pour Pokémon GO ? Graphiquement, quelques bugs ont été corrigés et les détails sur les cartes sont beaucoup plus précis. Le jeu va considérablement augmenter son nombre d’utilisateurs puisque certains se sont privés de jouer sachant que l’application était sous Google Maps. Pour le moment, seuls quelques régions du monde ont été affectées par ce changement mais les développeurs déploient OSM dans le monde entier de jour en jour. Niantic est-il fervent défenseur du Libre ou a-t-il tout simplement souhaité augmenter son nombre de joueurs ? Quoi qu’il en soit, cela a permis un coup de publicité et une augmentation de la crédibilité pour OpenStreetMap comme solution de

Continuer la lecture