Firefox 42 révolutionne la confidentialité et la sécurité sur le net

Le 03 novembre 2015, Nick Nguyen, Vice Président du Produit Mozilla, présente sur le blog de la Fondation Mozilla, la dernière version de son navigateur phare, Firefox, numérotée 42. Doit-on y voir un message avec le symbolique nombre 42 ? PeLogo Mozillaut-être bien.

Firefox 42 offre à ses utilisateurs un nouveau mode de navigation privée (Tracking Protection), encore plus puissant et plus efficace que jamais. Selon Nick Nguyen, ce nouveau mode privé lasserait choix et contrôle aux utilisateurs sur leur navigation. Il assure également qu’aucun mode de navigation privée, jusqu’alors, ne peut aussi bien les protéger que ce que Firefox 42 peut faire.


Alors que l’extension Adblock Plus, qui bloque l’affichage de publicités, existe déjà depuis quelques années, Firefox 42 pousse le bouchon un peu plus loin. Avec Firefox 42, le principe de navigation privée va au-delà de la non-conservation de l’historique et des cookies.

Lorsqu’on surfe sur le web, on peut, sans le savoir, diffuser des informations nous concernant. Ces données très convoitées sont collectées par des tiers, et ce même en navigation privée. Jusqu’à maintenant, affirme la Fondation Mozilla.

Tracking Protection va non seulement activement bloquer l’affichage de contenus publicitaires, mais également bloquer l’activité même des traqueurs provenant des régies publicitaires. Il en est de même pour les  boutons de partages renvoyant vers les réseaux sociaux.

Il est également possible d’affiner les différents réglages de sécurité et de confidentialité, pour chaque site consulté, en consultant le centre de contrôle, maintenant disponible avec Firefox 42. Ces nouveautés sont disponibles sous Linux, OS X, Android et Windows.

Les promoteurs de la publicité en ligne risquent à nouveau de clamer haut et fort que la pub ferait vivre internet en participant à son financement de manière indirecte. Certes. Devons nous craindre une nouvelle mutation d’internet, avec la fermeture de nombreux sites ? La question est posée depuis quelques temps déjà, et le débat est ouvert.

Mais soyons honnêtes, les publicités nous agacent car elles sont partout. Du petit pop-up qui nous horripile, à la publicité d’une minute pour un contenu souhaité de 30 secondes, ces pubs nous sont (trop) souvent imposées durant notre navigation.

Une chose est sûre, la nouvelle version de Firefox, ne va pas satisfaire tout le monde, à commencer par les dits « tiers ».

Si votre navigateur Firefox ne s’est pas encore mis à jour, cliquez sur «  ?  » dans le menu et sur « A propos de Firefox », une fenêtre s’ouvrira en vous proposant d’effectuer une mise à jour.

Et si vous n’avez simplement pas Firefox, vous pouvez le télécharger sur le site de la Fondation Mozilla .

 

Source

(2 commentaires)

  1. Je suis curieux de connaître la réponse de Google à ce qui ressemble à une déclaration de guerre. Lui qui tire 80% environ 80% des ses revenus de la publicité en ligne. L’utilisation de bloqueurs restait marginale, et surtout à l’initiative de l’internaute, mais là on arrive bientôt à un mode par défaut. A mon avis ce n’est que le premier acte d’une longue histoire.

  2. Il appartient aux rédacteurs de site de gérer de nouveaux modèles moins agressifs et d’avoir un vrai soutien de leur lectorat lorsqu’ils ont besoin les uns des autres, non?

    Surtout que vont devenir les adblockers? ne vont-ils pas encore plus souffrir que les autres de cette intégration?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + 7 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.