INCLUSION NUMÉRIQUE : OUVRIR LES PORTES DU SAVOIR

Dans un monde de plus en plus connecté, l’accès à l’informatique est devenu une passerelle essentielle vers le savoir. Cependant, dans des régions en voie de développement comme le nord du Togo, de nombreux jeunes se trouvent exclus de cette opportunité en raison du manque de moyens. Cet article met en lumière une initiative phare qui, grâce à des partenariats stratégiques d’associations, utilise le numérique libre pour éliminer ces barrières.

Le contexte

Le Togo est un pays de l’Afrique de l’Ouest. Dans le nord du pays, la fracture numérique est palpable et de nombreux jeunes sont privés des opportunités éducatives offertes par le monde numérique. Présente en France, l’Association de Solidarité Internationale (ASI) YovoTogo, consciente de ces enjeux, a choisi de concentrer ses actions dans cette région.

Les partenaires

Emmabüntus : système d’exploitation basé sur Linux, spécialement conçu pour redonner vie aux ordinateurs anciens
donnés aux associations humanitaires.

Jump Lab’Orione : ” JUMP ” est l’acronyme de Jeunes Unis pour un Monde de Progrès suivi de ” Lab ” qui met en avant le coté expérimental et ” Orione ” qui est le nom du bienfaiteur à l’origine des centres Don Orione, dévoués aux pauvres et aux malades, présents dans de nombreux pays, est une association présente au Togo qui a pour mission de faciliter l’accès aux équipements informatiques pour les jeunes au Togo, plus précisément dans la région des Savanes.

Lilo : moteur de recherche Français et solidaire sur lequel chaque requête effectuée génère des ” gouttes ” virtuelles qui sont converties en financement pour des projets sociaux et environnementaux.

Récupération et distribution

Comment ces ordinateurs obsolètes parviennent-ils des institutions publiques en France aux salles informatiques du nord Togo ? Yovotogo, candidate souvent auprès d’institutions publiques en France et récupère des matériels informatiques obsolètes qui sont reconditionnés sous Emmabuntüs. Par exemple, depuis 2016 le lycée Le Roc à La Roche sur Yon leur remet annuellement tout ou partie de l’informatique réformé (entre 80 et 120) et en 2023, le Département de l’Aube par l’intermédiaire de la Direction des Systèmes d’Information et du Numérique – DSIN a cédé 150 ordinateurs fixes, 150 écrans plats, câbles, claviers et souris.
En somme, ces actions démontrent que le logiciel libre, au-delà d’une simple alternative, est un levier pour l’inclusion numérique. Cette initiative au nord Togo devient un modèle inspirant, prouvant que le logiciel libre peut être un vecteur puissant pour ouvrir les portes du savoir, créer des opportunités et transformer des vies. En atteignant les jeunes au-delà des frontières, ce projet laisse une empreinte durable dans la lutte contre la fracture numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.