INTERVIEW : L’APRÈS COLIBRE

Que font les colibriens diplômés après leur licence pro ? Nous rencontrons Tsarisa, de la promo 2023, pour en savoir plus sur son parcours après Colibre.

Pour débuter, pourriez-vous nous donner votre nom et prénom ?
Bien sûr, je suis RAKOTOZAFY Tsarisa Tanampitiavana.

Quel a été votre parcours immédiatement après avoir terminé votre licence pro à Colibre ?

Juste après Colibre, j’ai entamé un Master en communication des organisation parcours communication humanitaire et solidaire.

Comment Colibre a-t-il influencé votre choix de parcours (carrière, études, autres) ?

Grâce à Colibre, j’ai affiné mes aspirations professionnelles. J’ai pu maîtriser l’utilisation des logiciels libres, pour élargir mes horizons professionnels. Bien qu’en amont, je sois déjà titulaire d’une licence en géographie axée sur l’aménagement et le développement, avec pour objectif de travailler dans le domaine du développement durable; mon expérience avec CoLibre m’a encouragée à opter pour le master en communication humanitaire, combinant mes compétences des deux domaines. Actuellement, je suis engagée dans la poursuite de ce master qui harmonise parfaitement mes deux parcours académiques et qui établi un lien positif entre mes connaissances en géographie, mes compétences techniques en communication et gestion de projet et mon souhait d’engagement humanitaire.

En quoi les compétences acquises à Colibre ont-elles été utiles dans votre parcours post Colibre ?

Les compétences acquises à Colibre ont été extrêmement utiles dans mon parcours post-Colibre :

  • la maîtrise des Logiciels Libres qui est un atout majeur dans le monde professionnel, où la connaissance des alternatives open source est de plus en plus valorisée. Elle a facilité mon adaptation dans des environnements de travail variés.
  • les compétences en communication, que ce soit en interne ou en externe pour mettre en valeur une organisation.
  • la gestion de Projet s’est révélée indispensable en milieu pro ou universitaire, où la capacité à planifier, organiser et coordonner des projets est essentielle.
  • la confiance en soi acquise à Colibre m’a permis de prendre des initiatives, de m’exprimer de manière plus convaincante et d’aborder les défis avec assurance.

Pouvez-vous partager un moment mémorable ou un projet significatif depuis la fin de votre licence pro Colibre jusqu’а aujourd’hui ?

Mon stage de fin d’année à l’association Fanarenana à Antananarivo (Madagascar) a été un moment particulièrement marquant de ma carrière, où j’ai travaillé sur le développement et la création intégrale de leur communication pour développer l’association. J’ai particulièrement aimé ce projet car mes propositions ont été prises en compte et mises en oeuvre par l’association.

Pour finir, quels conseils donneriez-vous aux étudiants actuels de Colibre qui appréhendent l’après-colibre?

Je leur dirai de :

  • Se faire confiance, savoir qu’ils sont aguerris une fois qu’ils ont validé leur parcours Colibre,
  • Rester ouverts aux opportunités professionnelles ou académiques qui se présentent à eux après Colibre, après avoir minutieusement défini leurs projets professionnels,
  • Continuer d’apprendre, continuer à utiliser les logiciels libres car la liberté numérique n’a pas de prix !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

six + dix-sept =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.