Catégories
Humour, détente, loisirs et culture Univers libre

La pédagogie en mode libre

C’est en janvier 2014 que l’enseignement primaire du Département de l’instruction publique, de la culture et du sport a fait un grand pas pour l’humanité !

En effet, c’est depuis cette période que la totalité des ordinateurs du primaire se voient entièrement libres sous Ubuntu.

Mais alors pourquoi de l’open source pour nos futurs génies ? Principalement pour que chaque élève puisse facilement installer les mêmes logiciels utilisés à l’école pour pouvoir travailler tranquillement sur l’ordinateur familial sans dépenser de l’argent pour une licence d’utilisation. Il y avait également des soucis de systèmes d’exploitation sur les ordinateurs sous Microsoft qui demandaient souvent plusieurs mises à jour. Une perte de temps considérable pour le personnel.

Une preuve qu’il est possible de trouver des alternatives crédibles aux produits proposés par Apple ou Microsoft.

6 réponses sur « La pédagogie en mode libre »

Je dirais pas que c’est un grand pas pour l’humanité mais c’est plutôt encourageant :D Dans quelle région ce changement d’OS se fait exactement ? Dans une seule école primaire ?

L’expression est peut-être un peu grande mais je voulais accentuer sur cette avancée…
On parle des quelques « 2000 ordinateurs à usage pédagogique de l’enseignement primaire du Département de l’instruction publique, de la culture et du sport » selon le site école numérique
Cela se passe donc dans plusieurs école primaire de ce Département.

Oui, ce serait bien d’être au courant de la région car j’imagine que cela ne se passe pas au niveau national!
Pourrais t-on obtenir des liens, sources et compléments?

vu le lien, ça a l’air d’être à Genève. Ce serait bien de préciser ! Quand on lit l’article, on croit que c’est en France. Dommage, ça aurait été bien aussi pour nos petits écoliers…

En effet l’article mériterait de faire apparaître la localisation de la mise en place (le canton de Genève en Suisse …) et les sources qui ont permis de signaler cette information (sauf bien sûr si on est nous même la source de l’enquête).
Ensuite on parle plus d’équipement que de pédagogie, donc le titre gagnerait en clarté en parlant de la localisation et de l’élément clé de l’info.
Pourquoi mettre dans la catégorie «divers» et pas «univers libre» par exemple?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

neuf − un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.