openstreetmap_héron_cendré_lyon_tête_d'or
Openstreetmap au service de la faune sauvage grâce à l'application NaturaList

OpenStreetMap au service de la faune sauvage lyonnaise.

OpenStreetMap est une carte mondiale sous licence libre. Elle fournit des données cartographiques pour des milliers de sites web, appareils et applications mobile.

L’application NaturaList

C’est le cas de NaturaList qui est un carnet de terrain numérique sur mobile et tablette. Elle sert à saisir, répertorier et géolocaliser les observations de la faune sauvage en France et dans certains pays européens grâce à OpenStreetMap. Elle facilite la saisie de données, les centralise et permet d’éviter de se connecter à chaque portail de saisie du pays ou du département où l’observation a été faite.

Des bases de données librement consultables

Une fois entrées dans l’appli, elles sont synchronisées avec différentes bases de données web existantes que l’on peut retrouver sur les sites internet comme https://www.ornitho.it/ pour l’Italie ou https://www.faune-france.org/ pour la France. Il existe ensuite des portails locaux par département, pour le Rhône nous avons https://www.faune-rhone.org/. Ce sont des outils qui permettent de consulter librement les observations de la faune en fonction des espèces.

Un geste simple pour protéger la faune sauvage

En entrant vos observations via NaturaList, vous contribuez à nourrir les différentes bases de données mais surtout à aider à la protection de la faune sauvage. En effet, les données saisies sur la carte OpenStreetMap sont librement consultables et servent ensuite à des associations et des ONG de protection et de conservation de la biodiversité comme la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) et l’EBCC (European Bird Census Council).

Alors surtout n’hésitez pas à installer l’application NaturaList, et à contribuer à la protection de la faune sauvage en saisissant vos observations lors de vos balades dans Lyon et ses alentours. Car même les données récupérées en ville sont importantes ! On ne sait jamais si au détour d’une rue vous croisez un habituel pigeon ou un plus discret rouge-gorge, voir peut-être même un écureuil roux, il est toujours intéressant de savoir où les observer !

Un commentaire

  1. Intéressant, dommage comme l’appli est gratuite qu’on soit obligé de passer par le market de google (j’ai pas de compte). Sinon, merci pour la diversité des liens. Si j’avais une remarque sur le rédactionnel, elle concernerait l’accroche: cette dernière est orientée openstreetmap alors que c’est plutôt l’interconnexion entre l’appli et OSM qui sont au cœur du thème. C’est donc sur cette interaction qu’il aurait été préférable d’introduire ce billet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.