Les dix commandements du CV

L’année scolaire avance et pour certains cela signifie bientôt le début de la recherche de stage, ou même d’emploi ou d’alternance. Vous savez tous très bien qu’il faudra faire des lettres de motivation et un CV. Vous en avez d’ailleurs déjà probablement un sous le coude que vous allez réutiliser, mais êtes-vous certain que c’est la bonne méthode ? Pour être sûr que ce dernier plaise à vos potentiels employeurs, lisez cet article pour ne pas passer à côté d’éléments qui peuvent être déterminants !

1. Concis et simple, votre CV sera.

N’oubliez pas, un CV doit être un résumé de votre vie professionnelle. La taille la plus répandue et appréciée est d’une page. Dans certains cas, il peut en faire deux maximum mais n’oubliez pas que si vous êtes en début de carrière, une page devrait suffire.
Sélectionnez uniquement les compétences et expériences les plus importantes pour le type de poste auquel vous postulez. Votre CV sera lu en quelques secondes avant d’être sélectionné ou jeté à la poubelle, alors rappelez-vous : mettez en valeur les informations les plus pertinentes grâce au gras, au soulignage ou à l’italique.
Ajouter un titre est aussi une bonne idée. Il peut être le nom du poste pour lequel vous postulez ( ex : “recherche de stage en communication”) ou votre métier (ex : “journaliste sportif”) pour que le recruteur sache directement pourquoi vous postulez chez eux.
Essayez d’aérer votre candidature au maximum. Faire attention à ne pas avoir un CV trop chargé passe aussi par le type, la taille de la typographie et les couleurs. Optez pour une écriture épurée et de taille 10 ou 12 pour le gros du CV. Il existe des typographies gratuites, téléchargeables sur Internet sur des sites tels que Dafont ou Fontlibrary. Pour les titres, vous pouvez vous autoriser un peu plus de fantaisie mais gardez une écriture lisible. On évite de mettre plus de quatre typographies différentes dans un seul et même CV. Pour ce qui est des couleurs, c’est pareil : on garde un minimum de sobriété et on essaye de faire attention aux connotations des couleurs.
Sachez que la plupart des entreprises impriment les CV en noir et blanc pour faire leur choix de candidats. Favorisez donc des couleurs plutôt claires, histoire que votre CV ne devienne pas illisible lors de son impression. Un conseil : essayez de l’imprimer chez vous en noir et blanc une fois finalisé, pour être certain de son rendu.

Petit plus : vous pouvez prendre les couleurs et la typographie de la charte de l’entreprise dans laquelle vous postulez. Cela va leur montrer votre motivation et votre implication dès le premier coup d’œil.

2. En accord avec votre recherche, le design devra être.

On est tous d’accord là-dessus, votre CV sera différent si vous postulez pour un poste de banquier ou de graphiste. Le design de votre CV changera selon votre recherche, il faut donc l’adapter convenablement. On attend d’une candidature de graphiste qu’elle soit originale avec un design parfait. La création du CV sera le moment idéal pour faire ressortir votre style et votre personnalité. Au contraire, on attend d’un banquier un style plus sobre et conventionnel.

Si vous voulez voir des CV originaux, voire hors du commun, cliquez ici.

3. Une jolie photo, vous mettrez.

C’est un point controversé. En effet, certains pensent que mettre une photo est optionnel et d’autres n’en mettent pas pour des raisons militantistes. Sachez quand même que placer un visage sur un profil est quelque chose de positif dans la tête du recruteur. Il semblera déjà un peu vous connaître lorsque vous vous verrez pour un entretien. Et puis, si un employeur recrute à l’image, pensez-vous vraiment qu’il sélectionnera un CV sans photo pour un entretien ? Et voudriez-vous vraiment travailler pour quelqu’un qui fait de la discriminination à l’embauche ?
Si vous vous décidez à mettre une photo, sachez qu’elle doit être réussie pour ne pas vous desservir. Il faut qu’elle soit de bonne luminosité, bien cadrée avec un fond uni de préférence, Quant à vous, vous devez être bien habillé et bien coiffé, et avec un sourire c’est mieux ! Ayez l’air avenant et sympathique tout en restant professionnel.
La taille et l’endroit de la photo sont aussi importants. La photo doit être placée sur la partie haute de votre CV pour plus de cohérence et elle ne doit pas prendre ¾ de la page. 

4. Anti-chronologique, l’ordre sera.

Les expériences et les formations doivent être impérativement écrites, mais vous savez ce qui est tout aussi impératif ? Les écrire de façon antichronologique. Cela peut sembler peu intuitif mais ce sera beaucoup plus parlant pour le recruteur. Vos expériences les plus récentes sont les plus parlantes, surtout si vous avez changé de métier plusieurs fois. N’oubliez pas de préciser les dates de début et de fin de mission, le nom des entreprises et les intitulés des postes. 
A moins que vous soyez très jeune, préférez placer vos expériences avant vos formations.

5. Vocabulaire technique, vous emploierez.

N’hésitez pas à employer des termes techniques en lien avec vos compétences. Utiliser les bons mots-clés relatifs au poste peut avoir un impact sur la visibilité de votre candidature. Vous allez vous positionner en tant qu’expert dans votre domaine. De plus, sachez que des sites de recrutement comme LinkedIn utilisent des algorithmes pour trier les CV et les lettres de motivation, il est donc important d’analyser correctement les profils et les annonces de poste pour savoir quels mots employer. Cependant, un vocabulaire trop technique peut stopper un recruteur dans sa lecture. Les sigles et autres termes très spécifiques sont à prescrire s’il n’y a pas de réel rapport avec votre candidature actuelle.

6. Les missions effectuées, vous préciserez.

Vous savez qu’il est impératif de recenser vos expériences professionnelles. Savez-vous que préciser les missions importantes faites lors de celles-ci est stratégique ? Vous avez pu avoir le même poste dans deux entreprises différentes, aux yeux du recruteur vous avez fait les mêmes choses. C’est très probablement faux. Chaque expérience est unique car toutes les missions effectuées le sont aussi. Si les missions sont sensiblement les mêmes, misez les différences sur les détails.

7. Le niveau de compétence, vous ajouterez.

Faire des systèmes de points, d’étoiles, de pourcentages ou encore des échelles ajoute à votre candidature un style graphique agréable à l’œil et économise souvent de la place. En plus de ça, au-delà de “Maîtrise de la suite Adobe”, le recruteur saura à quel niveau vous vous placez. N’allez pas vous mettre cinq étoiles sur cinq en quelque chose que vous ne maîtrisez pas parfaitement. N’allez pas dire que vous êtes le meilleur en anglais si vous n’êtes pas parfaitement bilingue. C’est un coup à ce que le recruteur vous fasse une partie de l’entretien en anglais. C’est la même chose pour les logiciels, le savoir-faire ou le savoir-être. Soyez humble et réaliste. 

8. Conjuguer à la première personne, vous éviterez.

Votre CV est un résumé de vous, pour autant, il ne doit pas paraître trop “moi je”. De même que la photo de vous ne doit pas prendre toute la place, évitez d’écrire à la première personne. Le risque étant de paraître très imbus de vous-même. Commencez vos phrases par un verbe, ou formulez les sous forme de points, cela vous évitera de passer par la première personne.

9. 0 faute, vous ferez.

Un CV sans faute, c’est le minimum. C’est une évidence, mais je vous assure que ce point a sa place dans ces dix commandements. Pour beaucoup de recruteurs c’est non négociable : une faute = un CV en moins. Si vous n’êtes pas très bon en orthographe, et même si vous l’êtes d’ailleurs, on se relit et se fait relire. A force de passer du temps sur un travail, on en oublie parfois quelques coquilles. Le temps que cela requiert est bref, alors ne négligez pas ce point. Il en est bien évidemment de même pour vos lettres de motivation.

10. Au format et au nom, vous ferez attention.

Une candidature envoyée en format Word appelée “CV-bon-2020” c’est non. On l’envoie toujours en format PDF pour que le recruteur puisse l’ouvrir avec n’importe quel support sans que la mise en page soit détériorée, ou que le fichier ne s’ouvre tout simplement pas. Le nom du CV doit être explicite, comme “CV_Jules_Chopin” ou “CV_Jules_Chopin_Chefdeprojet” par exemple. Il sera bien référencé et cela évitera qu’il se perde dans le flot de candidatures reçus.


En espérant que ces dix commandements vous aideront lors de vos prochaines modifications de candidature. Pour créer des CV plus simplement et rapidement, n’hésitez pas à utiliser des sites tels que Canva, CVDesignR, Résumé Maker, etc. Les templates sont nombreux et la modification est facile. Si vous maîtrisez parfaitement un logiciel de traitement de textes ou d’images, vous pouvez aussi montrer vos compétences en le créant sur ce type de logiciel. Si votre CV vous plaît, vous pouvez le lier graphiquement avec votre lettre de motivation en utilisant les mêmes typographies, couleurs et/ou formes. Cela peut créer une cohérence dans l’ensemble de votre candidature, ce qui ne peut être que bénéfique.

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour créer un CV
qui va vous aider à vous démarquer !